U-BOOTE EN BRETAGNE - FORUM TOPP & ENDRASS

Hommage, partage, actualité, photos sur Erich Topp son ami Endrass et bien d'autres kplt
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 U-85 3eme Flottille de la Pallice, victime d'un crime de guerre

Aller en bas 
AuteurMessage
etu552
Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/10/2018

MessageSujet: U-85 3eme Flottille de la Pallice, victime d'un crime de guerre    Sam 27 Oct - 19:00

Le U-85 était un U-Boote de type VIIB. Il est afécté à la 3eme Flottille (la Pallice du 1er septembre 41 au 14 avril 1942 , date à laquelle il est coulé dans l'Atlantique nord, à cap Hatteras (face à l'état de Caroline du nors) , par les tirs au canon du destroyer USS Roper.

Lu U-85 entre dans l'histoire comme étant le premier sous-marin de l'opération Paukenschlag a avoir été coulé, mais surtout à cause du massacre délibéré contre l'équipage du U-Boot.

Le jour où il a été coulé, le U-Boot est resté en surface tout au long de l'engagement. Mortellement touché par les tirs de canon du destroyer, son commandant a donné l'ordre d'abandon du navire.
La moitié de l'équipage a pu sauté à l'eau avant que le U-85 ne s'enfonce sous l'eau.

L'USS Roper a alors largué 11 charges de profondeur sur le sous-marin déjà en train de couler et sur la vingtaine de survivants.
Cette action qualifiable de crime de guerre a tué les 46 membres de l’équipage dont Les 46 membres d'équipage dont son commandant : Oblt. Eberhard Greger .

L'épav
e est aujourd'hui un site de plongée populaire.
Sur la photo nous voyons le U-85 entrer dans le port de Saint-Nazaire le 23 février 1942. (à suivre)


The U-85 was a U-Boote type VIIB. He was flown to the 3rd Flotilla (Pallice from 1 September 41 to 14 April 1942, when he was sunk in the North Atlantic, at Cape Hatteras (facing the State of Carolina of the Nors), by firing at USS Roper destroyer gun.

Lu U-85 goes down in history as being the first submarine of Operation Paukenschlag to be sunk, but mostly because of the deliberate slaughter against the U-Boat crew.

The day it was sunk, the U-Boot remained on the surface throughout the engagement. Mortally hit by the destroyer's gunfire, his commander gave the order to abandon the ship.
Half of the crew was able to jump into the water before the U-85 sank underwater.

The USS Roper then dropped 11 deep charges on the submarine already sinking and about twenty survivors.
This action, which can be described as a war crime, killed the 46 crew members, including the 46 crew members including his commander: Oblt. Eberhard Greger.

The wreck is today a popular dive site.
In the photo we see the U-85 entering the port of Saint-Nazaire on February 23, 1942. (to be continued)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://u-boote-bretagne.forumactif.com
etu552
Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/10/2018

MessageSujet: Re: U-85 3eme Flottille de la Pallice, victime d'un crime de guerre    Sam 27 Oct - 19:36

Il y a exactement 75 ans, le U 85, un sous-marin sponsorisé par la petite ville de Lieberose (Brandebourg) est entré en service. Wolfgang Klaue effectue des recherches sur ce sujet historique depuis 20 ans, se souviennent les habitants de Lieberose.
Le lien le plus important entre la machine de guerre de 800 tonnes et la petite ville de la Basse-Lusace est Eberhard Greger, à compter du jour de la mise en service de l’U 85 jusqu’à son naufrage, le 14 avril 1942.

Eberhard Greger est né à Lieberose en 1915 en tant que fils du pharmacien Max Greger. Là, il termine également son école primaire "Gymnasium und Abitur " à Dessau. Puis il se s'engage en 1935 comme élève-officier.
Sa carrière militaire mène au rang d'Oberleutnant zur See
il fait sa formation sur le Karlsruhe, sur lequel il fera le tour du monde. D'autres affectations suivent : destroyer Z9 "Wolfgang Zenker", sur le U-30 et sur U-110.
Le sous-marin U 85 est le premier que commande Gregers.

Wolfgang Klaue, qui a grandi à Lieberose et vit aujourd'hui à Cottbus, étudie l’histoire du U-85 depuis le milieu des années 90. Il a effectué des recherches dans de nombreuses archives navales, notamment en Amérique et en Angleterre.
À l'occasion du 700e anniversaire de la ville de Lieberose en 2002, il a présenté publiquement pour la première fois l'histoire du sous-marin et ses références à Lieberose.
Wolfgang Klaue a hérité son intérêt pour l'histoire navale de son père Bernhard, qui a été enrôlé dans la Kriegsmarine en 1941 et que Greger aurait aimé avoir sur son bateau en tant que natif du Lieberose.

Aujourd'hui, il ne reste plus que quelques traces montrant une connexion entre U 85 et Lieberose. Ainsi existe une image qui montre Eberhard Greger dans le jardin de la pharmacie de Lieberose.
Hesse, le pharmacien de la ville, qui travaille à l’Apotheker-Haus depuis 1970 et qui a pris la relève, détient le journal de bord d’Eberhard Gregers, qu’il avait trouvé dans le grenier de la pharmacie. En outre, il a découvert une épaulette et un bouton uniforme Gregers. Le certificat de parrainage, dont un seul exemplaire existe, est daté du 7 juin 1941, date de la mise en service.
"Il n'était pas rare de fonder des relations personnelles avec le commandant ou d'autres membres de l'équipage sur une base de parrainage", a appris Klaue.
Forst avait également un sous-marin sponsorisé, le U-455, Furstenwalde était le sponsor de la compagnie de services publics U-462 et, dès 1937, le district de Lübben a repris le parrainage de U-32.
"Après la guerre, le parrainage de U-85 a été dissimulé, probablement parce que le père de Gregers était membre du NSDAP, mais après la guerre, un pharmacien n'a pas pu être remplacé avant quelques années", a déclaré Klaue.
Une nièce Gregers a continué la pharmacie quelques années après la guerre, elle est décédée depuis. Aujourd'hui, aucun membre de l'équipage ne vit.

Lothar Günther Buchheim, (auteur de "Das Boot") comme correspondant de guerre à Saint-Nazaire en France, a peint un sanglier probablement après la première patrouille, comme une allusion au prénom du commandant sur le kiosque

Au moins une fois, une délégation de l’équipage s’est rendue dans la ville jumelle.
Annemarie Gottschald (88 ans) se souvient encore de sa visite en septembre 1941 après le premier voyage de patrouille: "J'étais en 8e année lorsque Greger est venu à Lieberose et les photos de l'équipage ont été placées dans une vitrine. Les sous-mariniers ont été admirés par tout le monde. "
Une célébration a eu lieu dans un restaurant diagonalement opposé à la pharmacie. Chaque membre de l'équipage a reçu en cadeau un cendrier portant les armoiries du Lieberoser.
"Notre professeur marchait dans la rue quand un homme de la marine marchait en titubant, et elle pensa qu'il ne pourrait pas être saoul le matin, c'était M. Greger." Le héros de guerre a été invité à la cuisine de l'école pour un petit repas.

Günther Bramburger (87) a également des souvenirs très personnels du commandant et de sa famille: "Enfant, j'ai transmis les vêtements d'enfants à Eberhard Greger." Il se souvient également de la visite de l’équipage du sous-marin à Lieberose: "À cette époque, nous étions fiers de voir de vrais sous-mariniers."

U 85 est coulé le 14 avril 1942 au large de la côte est des États-Unis par un destroyer américain. Auparavant, il avait été tellement endommagé que le commandant avait ordonné de quitter le bateau. Presque tout l'équipage, environ 40 hommes, a réussi à s'en sortir. Les marins qui flottaient autour de leur vie ont ensuite été tués par l'explosion d'une bombe. 28 corps ont été retrouvés et enterrés à Hampton (Virginie). Les restes d'Eberhard Gregers ne sont pas là.


Exactly 75 years ago, the U 85, a submarine sponsored by the small town of Lieberose (Brandenburg) entered service. Wolfgang Klaue has been researching this historical topic for 20 years, remember the people of Lieberose.
The most important link between the 800-ton war machine and the small town of Lower Lusatia is Eberhard Greger, from the day the U 85 was commissioned until it sank on 14 April 1942 .

Eberhard Greger was born in Lieberose in 1915 as the son of pharmacist Max Greger. There, he also finished his primary school "Gymnasium und Abitur" in Dessau. Then he commits himself in 1935 as an officer cadet.
His military career leads to Oberleutnant zur See
he is doing his training on Karlsruhe, on which he will go around the world. Other assignments follow: Z9 destroyer "Wolfgang Zenker", on the U-30 and on U-110.
The submarine U 85 is the first that Gregers orders.

Wolfgang Klaue, who grew up in Lieberose and now lives in Cottbus, has been studying the history of the U-85 since the mid-1990s. He has researched numerous naval archives, including America and England.
On the occasion of the 700th anniversary of the city of Lieberose in 2002, he publicly presented for the first time the history of the submarine and its references to Lieberose.
Wolfgang Klaue inherited his interest in the naval history of his father Bernhard, who was enlisted in the Kriegsmarine in 1941 and whom Greger would have liked to have on his boat as a native of Lieberose.

Today, there are only a few traces showing a connection between U 85 and Lieberose. So there is an image that shows Eberhard Greger in the Lieberose pharmacy garden.
Hesse, the city's pharmacist, who has worked at Apotheker-Haus since 1970 and took over, owns Eberhard Gregers' log, which he found in the attic of the pharmacy. In addition, he discovered an epaulette and a Gregers uniform button. The certificate of sponsorship, of which only one copy exists, is dated June 7, 1941, date of commissioning.
"It was not uncommon to build personal relationships with the captain or other crew members on a sponsorship basis," Klaue learned.
Forst also had a sponsored submarine, the U-455, Furstenwalde was the sponsor of the utility company U-462 and, as early as 1937, the Lübben district took over the sponsorship of U-32.
"After the war, the sponsorship of U-85 was concealed, probably because Gregers' father was a member of the NSDAP, but after the war, a pharmacist could not be replaced for a few years," Klaue said.
A niece Gregers continued the pharmacy a few years after the war, she has since died. Today, no crew member lives.

Lothar Günther Buchheim, (author of "Das Boot") as a war correspondent in Saint-Nazaire, France, painted a boar probably after the first patrol, as an allusion to the commander's first name on the kiosk

At least once, a delegation of the crew went to the twin city.
Annemarie Gottschald (88) still remembers her visit in September 1941 after the first patrol trip: "I was in Grade 8 when Greger came to Lieberose and the crew photos were put in a showcase. submariners were admired by everyone. "
A celebration took place in a restaurant diagonally opposite the pharmacy. Each member of the crew was given an ashtray with the coat of arms of Lieberoser.
"Our teacher was walking down the street when a Navy man staggered, and she thought he could not be drunk in the morning, it was Mr. Greger." The war hero was invited to the school kitchen for a small meal.

Günther Bramburger (87) also has very personal memories of the commander and his family: "Child, I passed on the children's clothes to Eberhard Greger." He also remembers the submarine crew's visit to Lieberose: "At that time, we were proud to see real submariners."

U 85 was sunk on April 14, 1942 off the east coast of the United States by an American destroyer. Previously, he had been so damaged that the commander ordered him to leave the boat. Almost all the crew, about 40 men, managed to get by. The sailors who were floating around their lives were then killed by a bomb blast. 28 bodies were found and buried in Hampton, Virginia. The remains of Eberhard Gregers are not there.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://u-boote-bretagne.forumactif.com
BSM44

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 09/10/2018

MessageSujet: Re: U-85 3eme Flottille de la Pallice, victime d'un crime de guerre    Dim 28 Oct - 11:18

Merci pour ce témoignage exceptionnel. Il est toujours impressionnant de constater à quel point les derniers témoins de cette époque ont conservés des souvenirs aussi précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etu552
Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 05/10/2018

MessageSujet: Re: U-85 3eme Flottille de la Pallice, victime d'un crime de guerre    Dim 28 Oct - 20:21

Merci, il faut profiter de ces derniers "survivants" .. ils deviennent rares

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://u-boote-bretagne.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: U-85 3eme Flottille de la Pallice, victime d'un crime de guerre    

Revenir en haut Aller en bas
 
U-85 3eme Flottille de la Pallice, victime d'un crime de guerre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PX125 ET4 / acoup en 2eme et 3eme votre avis svp
» fashion victime
» 1ere ou 3eme personne dans vos texte
» 3eme etape de la dictée
» 3eme compagnie des Imperial Fist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U-BOOTE EN BRETAGNE - FORUM TOPP & ENDRASS :: LES U-BOOTE :: U-BOOTE PASSES EN FRANCE-
Sauter vers: